Tradition lunetière Française

Le berceau de la lunetterie
Le Jura, ce sont des montagnes sillonnées de cours d’eau. Des moulins s’érigèrent le long des rivières, en des temps où l’industrie n’existait pas encore. Ces moulins entraînaient des forges grâce auxquelles les Jurassiens fabriquaient leur outillage, et des clous pour réparer les toitures. L’un d’entre eux créa les premières lunettes en partant, selon la légende, d’un clou. Les Anglais avaient entamé leur industrialisation grâce à la vapeur et au charbon, Pierre Hyacinthe Cazeaux venait de lancer la première révolution industrielle « naturelle » au monde, propulsée par l’énergie hydraulique.
La grande époque
Les siècles suivants furent ceux d’une expansion sans précédent pour l’économie de la région. Tout l’arc Jurassien, de la France à la Suisse, tirait profit de cette énergie inépuisable ; l’eau entraînait les scieries pour l’industrie du bois, les tours des lapidaires pour tailler les pierres précieuses, les ateliers d’horlogerie, et bien sûr les lunetteries. L’acétate de cellulose, plastique d’origine végétal, fit son apparition au début du XXème siècle. Travaillé au tour, il est souple mais résistant, très agréable au porté. A cette époque, Morez se spécialise dans le métal, Oyonnax choisi l’acétate.
Previous
Next

Versus Oceani

Le site officiel de Vorscine est le distributeur exclusif en ligne des produits de la marque. Contactez-nous pour connaître les revendeurs physiques autorisés.

error: Vorscine copyright
×
×

Panier